ABONNEZ VOUS
Qui sommes-nous? Contacts Nos autres sites Recommander ce site   Google+ facebook
La gazette du laboratoire
S'abonner à la e-lettre de la gazette
S'abonner à la e-lettre des infos nouveautés
Saisissez votre mot clé
 Produit et Sociétés

Infos Nouveautés WEB
Galerie produits
La e-lettre
L'HYBRIDE
White papers
Applications vidéos

 Actualités

Les titres du mois
Les brèves
Les offres d'emploi

 Utiles

Annuaire des fournisseurs
Calendrier des manifestations
Calendrier des webinaires New
Petites Annonces
Infos financement / Bourses
Les archives de la Gazette
Où rencontrer la Gazette

 

 

 


Accueil
/
Les brèves / Une fonderie moléculaire dédiée aux nanosciences, accessible aux chercheurs du monde entier
Saisissez votre mot clé :  
 

Envoyer un communiqué

   
 

2012-04-05 
Une fonderie moléculaire dédiée aux nanosciences, accessible aux chercheurs du monde entier

La "Molecular Foundry", un centre de recherche fédéral basé à Berkeley en Californie, propose aux chercheurs sélectionnés un accès gratuit à ses locaux, offrant ainsi un contexte unique et idéal pour l'étude approfondie des nanosciences. En effet, la fonderie rassemble dans un même bâtiment toutes les disciplines liées aux nanosciences, permettant ainsi de mener de façon privilégiée des projets transversaux. Les chercheurs accueillis peuvent alors bénéficier de l'expertise technique locale et utiliser tous les équipements, matériaux et techniques de pointe qui s'y trouvent pour synthétiser, traiter, fabriquer et analyser les nanomatériaux. Bien au-delà des locaux de la fonderie, ils ont d'ailleurs aussi accès à tous les équipements complémentaires des laboratoires du campus universitaire de Berkeley affiliés au programme, soit plus d'une vingtaine de laboratoires dont "The Advanced Light Source" (ALS, source de rayons X et UV), "The National Centre for Electron Microscopy" (NCEM, une référence mondiale pour la microscopie électronique) et "The National Energy Research Scientific Computing Center" (NERSC).

Six étages pour six unités de recherche interdépendantes

La Molecular Foundry, qui a ouvert ses portes fin 2006, fait partie du programme "National Nanotechnology Initiative" (NNI), et est financée par le "Department Of Energy" (DoE). Elle vise, via cet accueil de porteurs de projets extérieurs (les utilisateurs), le développement et la meilleure compréhension des matériaux à l'échelle nanométrique, en offrant à un réseau le plus large et ouvert possible les outils et ressources dont elle dispose. La fonderie est organisée en six unités de recherche interdépendantes, chacune occupant un étage différent : imagerie et manipulation des matériaux nanostructurés au premier étage, puis successivement : nanofabrication, nanostructures inorganiques, synthèse macromoléculaire et organique, nanostructures biologiques et théorie des matériaux nanostructurés.

Cette organisation permet ainsi de développer l'aspect multidisciplinaire inhérent au domaine des nanosciences. L'ensemble des matériaux nanostructurés de type "mous" (biologiques et polymères), ou "durs" (inorganiques et microfabriqués), ainsi que leur intégration dans des assemblages complexes divers peuvent ainsi être étudiés, développés et caractérisés. Toute étude multidisciplinaire, allant de la biologie à l'ingénierie en passant par l'électronique et la photonique, y est ainsi encouragée.

Depuis son ouverture, plus de 1500 utilisateurs de spécialités variées, ont déjà bénéficié des ressources uniques de la fonderie moléculaire.

Comment devenir utilisateur

Afin de devenir utilisateur, il faut au préalable soumettre un projet qui sera évalué par les pairs scientifiques. Ce projet doit décrire le nombre de chercheurs qui travailleront sur place, les besoins en matériaux et instrumentation. Il n'est pas nécessaire d'être un expert en nanosciences, ni même en sciences physiques pour y prétendre, tant que le projet peut bénéficier ou contribuer à une meilleure connaissance des propriétés de la matière à l'échelle nanométrique. Cependant, plus le projet profitera du contexte unique offert par la fonderie, plus il sera apprécié. Ainsi la multidisciplinarité est fortement encouragée. Par ailleurs, les chercheurs candidats peuvent être issus de laboratoires académiques, tout autant que gouvernementaux ou industriels.

Une fois le projet accepté, un scientifique permanent de la fonderie assiste les utilisateurs dans la réalisation de leur projet. Outre l'accompagnement des utilisateurs, ils assurent aussi leur propre programme de recherche interne, lequel s'articule autour de quatre thèmes de recherche interdisciplinaires : nanosciences combinatoires, nanointerfaces, nanoimagerie in situ multimodale et nanofabrication "single digit".

L'utilisateur peut choisir d'être propriétaire ou non de son projet. Dans le premier cas, il a alors toute la liberté de gestion de la propriété intellectuelle générée, mais il doit en contrepartie payer une certaine somme d'argent pour toute la période de réalisation de son projet. Dans le second cas, les publications et données sont rendues publiques, mais l'utilisateur n'a rien à payer. A la fin du projet, un rapport final est attendu, dans lequel une discussion détaillée de l'étude menée ainsi qu'une liste des publications et brevets déposés doivent figurer.

Informations pratiques

Les évaluations de projets se font à deux reprises dans l'année, aux mois de janvier et juillet. Les projets doivent être soumis en ligne via un formulaire téléchargeable sur le site de la fonderie (soumission possible tout au long de l'année). La date limite de soumission pour la prochaine évaluation sera le 16 juillet prochain. Les décisions sont divulguées dans les dix semaines qui suivent chaque date limite de soumission. En général 20% des propositions sont retenues. La durée des projets acceptés ne dépasse pas un an. Un nouveau projet doit être soumis et évalué si l'utilisateur souhaite rester travailler plus longtemps à la fonderie. Le rapport final de fin de projet est une condition sine qua non pour pouvoir de nouveau déposer une candidature.

Cependant si le projet ne requiert que l'accès limité à certains instruments de la fonderie, ou ne nécessite que l'utilisation de certains des matériaux synthétisés dans la fonderie, le processus d'évaluation peut être accéléré et se faire n'importe quand dans l'année.

Pour plus d'informations :
- Site officiel de la "Molecular Foundry" : http://foundry.lbl.gov
- Site officiel du "Department of energy" : http://nano.energy.gov/
- Site officiel du "National Nanotechnology Initiative" : http://www.nano.gov/

   

 

 
     

 


Retour

 

 

Contacts

© 2011 la gazette du laboratoire, All rights reserved