ABONNEZ VOUS
Qui sommes-nous? Contacts Nos autres sites Recommander ce site   Google+ facebook
La gazette du laboratoire
S'abonner à la e-lettre de la gazette
S'abonner à la e-lettre des infos nouveautés
Saisissez votre mot clé
 Produit et Sociétés

Infos Nouveautés WEB
Galerie produits
La e-lettre
L'HYBRIDE
White papers
Applications vidéos

 Actualités

Les titres du mois
Les brèves
Les offres d'emploi

 Utiles

Annuaire des fournisseurs
Calendrier des manifestations
Calendrier des webinaires New
Petites Annonces
Infos financement / Bourses
Les archives de la Gazette
Où rencontrer la Gazette

 

 

 


Accueil
/
Les brèves / Des chercheurs de l'Université de Montréal et de l'Université Cadi Ayyad plaident pour le renforcement de la collaboration
Saisissez votre mot clé :  
 

Envoyer un communiqué

   
 

2012-04-04 
Des chercheurs de l'Université de Montréal et de l'Université Cadi Ayyad plaident pour le renforcement de la collaboration

L'Expérimentation assistée par ordinateur (ExAO), l'apprentissage en sciences et technologies et le renforcement de la collaboration entre l'Université de Montréal et des universités marocaines ont été au centre d'une rencontre, le 14 mars 2012, entre des professeurs et chercheurs de ce prestigieux établissement de la métropole québécoise et de l'Université Cadi Ayyad de Marrakech.

S'exprimant à cette occasion, M. Khalid Berrada, enseignant-chercheur à l'Université Cadi Ayyad-Faculté des Sciences Semlalia de Marrakech - et titulaire de la Chaire UNESCO "Enseignement de la physique par la pratique", a plaidé pour le renforcement de la collaboration entre l'Université de Montréal et les Universités marocaines, en associant la technologie à l'apprentissage.

Après avoir souligné l'importance de l'apprentissage actif et les méthodes innovantes en sciences et technologie de manière générale, M. Berrada a appelé à consolider davantage la coopération entre les établissements universitaires "sous l'égide de l'Unesco".

Il a également saisi l'occasion pour présenter brièvement le cursus et les différents départements de l'Université Cadi Ayyad, ainsi que le lancement au sein de l'Université de la Chaire UNESCO sur l'enseignement des sciences physiques en Afrique.

« Première en son genre attribuée à un pays africain », a-t-il rappelé, la Chaire UNESCO "Enseignement de la physique par la pratique" porte sur le développement et l'enrichissement du domaine des sciences d'éducation en physique au Maroc et dans les pays de la région ainsi que la mise en place de programmes de recherche-action et d'innovations pédagogiques.

Elle a également pour objectifs d'aider au développement de nouveaux programmes en sciences physiques, favoriser l'apprentissage actif et les méthodes innovantes dans l'enseignement de la physique, mettre en place des programmes d'évaluation conceptuelle et de recherche action en classe et de promouvoir un apprentissage basé sur l'activité pratique.

Lors de cette rencontre, les différents intervenants de l'Université de Montréal ont pour leur part souligné la nécessité d'une collaboration "intensive" entre leur établissement et des universités marocaines, le but étant la promotion de l'apprentissage basé sur l'activité pratique et le renforcement de l'échange entre les étudiants et les professeurs chercheurs.
Dans son intervention, la doyenne de la Faculté des sciences l'éducation, Mme Louise Poirier, a estimé que "les contacts internationaux sont d'une grande importance dans la formation universitaire", précisant que ces liens permettent de "promouvoir les échanges d'étudiants et de contribuer au développement de l'éducation dans le monde".

Après avoir rappelé que l'Université de Montréal compte plusieurs professeurs marocains, la doyenne a souligné la forte présence d'étudiants marocains au sein de l'université.

Dans une déclaration à la MAP, M. Berrada a souligné le désir mutuel des chercheurs universitaires de préparer un projet pour "le renforcement de l'enseignement des sciences et technologie, à travers la pédagogie active à l'usage de la technologie éducative et les méthodes et approches pédagogiques".

Ce projet entre l'Université de Montréal et les universités marocaines Cadi Ayyad, Mohammed V Agdal et Mohammed Ben Abdellah s'inscrit dans le cadre de la collaboration bilatérale en vue de la promotion de l'expérimentation assistée par ordinateur et l'apprentissage en sciences et technologies de manière générale, qui cadre avec le Programme d'urgence de l'éducation nationale qui vise les mêmes objectifs, .

A l'issue de cette rencontre, qui a connu la présence notamment du Consul général du Maroc à Montréal, M. Zoubair Hakam, les participants ont effectué une visite aux laboratoires de l'établissement et ont suivi des travaux pratiques sur l'expérimentation assistée par ordinateur en pédagogie, sous la direction du chercheur Pierre Nonnon.

Source : MAP

   

 

 
     

 


Retour

 

 

Contacts

© 2011 la gazette du laboratoire, All rights reserved